20 mai 2007

Le Soleil de Minuit

    C'est officiel, la période du Soleil de Minuit débute demain sur Tromso. Les couleurs du ciel à minuit sont déjà impressionnantes, mariant le jaune, le rouge et le rose pour colorer les plus hauts sommets. C'est d'ailleurs sur un des ces "hauts sommets" que nous sommes partis, Myrtille, Mads, Marco et moi, la nuit de vendredi à samedi....
    Après une journée de terrain avec la faculté de Géologie sur l'île de Kvaloya, étant de retour à Tromso à 16h, nous avons décidé à la dernière minute de partir "faire un sommet sous le soleil de minuit". La météo était excellente, et nous avions en tête une montagne des Alpes de Lyngen depuis le début de la semaine.
   
    Ce sera donc Holmenbukktinden, 1666m d'altitude, situé dans la partie Sud des Alpes de Lyngen et voisin du plus haut sommet de cette péninsule, le  Jiehkevarri, 1834m. Avant même d'y être arrivé nous salivons, tant le la randonnée s'annonce mémorable. Un décor de parois abruptes, de glaciers et de fjords, le tout baigné dans une lumière que nous imaginons irréelle!

mapitnieraire_1itnieraire_2
Pictures from biosphere.no


    A peine le temps de rentrer de de préparer le sac que nous repartons. Un petit arrêt par le supermarché pour acheter deux bières et quelques vivres de course. Nous sommes partis pour 70km de voiture, à travers Ramfjorden jusqu'à Blatinden pour ensuite remonter Sorfjorden, le long de la péninsule de Lyngen. Nous arrivons au pied de la montagne à 20h, le temps de nous préparer il est déjà 20h30 et le soleil est encore haut dans le ciel.

    Les 500 premiers mètres se font en baskets car la neige a fondu depuis quelques semaines déjà. Le paysage est magnifique: quelques petits ruisseaux qui coulent dans les bruyères et entre les sapins. Une ambiance entre jardin japonais et montagnes du Canada.


P5180139P5180145P5180152


    Puis nous arrivons enfin sur la neige. Nous chaussons les raquettes et commençons l'ascension dans un petit corridor. A notre droite se dresse un glacier dont nous ne distinguons que le front, le reste étant entièrement recouvert de neige. La montée se décompose en 4zones : de 600 à 1000m, une pente très raide où la neige était très mauvaise. En réalité, cela ressemblait plus à de la glace et nous avons perdu près de 2h pour ces 400m de dénivelé! Une partie plate vient ensuite, 1000 à 1200m, qui correspond à un glacier sur lequel nous avançons en toute sécurité à cette époque de l'année. C'est ici que nous changeons de jour, avec le retard que nous avons pris, nous ne sommes qu'à 1200m lorsque minuit sonne. Les lumières sur le sommet sont magnifiques. Il semble s'embraser.


pani_minuit


     Une cheminée d'une dizaine de mètres nous amène ensuite à 1400m. c'est ici que nous apercevons le soleil pour la première fois, il est 1h30 du matin. Petite anecdote: à Tromso, le soleil n'est pas au plus bas à minuit mais aux environs de 0h45, car nous ne sommes pas à l'aplomb du fuseau horaire Paris-Madrid qui nous sert d'heure officiel. A 1h, le soleil vient donc tout juste de "se lever". Il a décidé de jouer à cache-cache avec la montagne face à nous et disparait ainsi quelques minutes après nous avoir saluer. Nous entamons donc la partie finale qui nous mènera à 1666m. Sur notre droite, à l'Ouest se dresse les sommets qui plongent dans Sorfjorden, et sur notre gauche, à l'Est, les Alpes de Lyngen et le Jiehkevarri, et le glacier qui nous sépare.


P5190177P5190181P5190197
P5190227P5190229P5190204


    Le soleil revient enfin dans notre dos, et nous baigne dans une atmosphère irréelle. La neige tombée la veille vient saupoudrer les reliefs à cette altitude, et les pics ressemblent à des meringues géantes, façonnées par les vents. Il est 2h du matin quand nous arrivons au sommet. Bonheur indescriptible...


    360__midnight


    Le vent souffle relativement fort, nous ne nous attardons donc pas. Une photo souvenir et nous redescendons direction la mer! Il nous faudra deux bonnes heures pour retrouver la voiture notamment lors du dernier passage raide.  Quoiqu'il en soit, et même si ma journée fut fatigante, elle fut également inoubliable. Deux jours après nous avons encore du mal à réaliser! Heureusement les photos sont là pour preuves!


Après 24h d'activité nous sommes donc de retour à Tunveien à 6h30 du matin. Une bonne douche et un bon repos réparateur nous attendent!



Posté par sylvain74 à 15:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Le Soleil de Minuit

    et pendant ce temps, à 12 000 bornes

    Salut Sylvain, ça faisait longtemps que je n'avais pas visité ton blog... ça fait toujours autant rêver! Les paysages que vous découvrez sont vraiment magnifiques!
    Parfois ici on atteint des températures proches des vôtres (7° à Sao Paulo, incroyable mais vrai!) mais ça ne dure jamais bien longtemps... pas de quoi se croire à Tromsoe!
    Bonne continuation, et profites bien des derniers mois erasmus! (j'imagine que comme moi le départ approche inéluctablement...)

    Posté par claire, 21 mai 2007 à 17:12 | | Répondre
  • Retour de balade le matin pile pour le début des cours...non?

    Posté par gals, 23 mai 2007 à 16:37 | | Répondre
  • Et ben, yen a qui s'en font pas à ce que je vois.
    T'as bien de la chance d'être là haut.
    Profites en vieux et mets toi des souvenir plein les crâne.

    A chambéry, le soleil se couche plus tôt, mais les journées suffisent pour se faire de belles rando, alors U'R Welcome.

    Tchao

    On casse, on lèche, on regarde.
    On regarde, on lèche, on casse.

    (Cherchez pas les gens, c'est un code que seul l'élite des géologues dijonnais peut comprendre)

    Posté par ArnÖ, 24 mai 2007 à 18:26 | | Répondre
  • Toujours aussi dépaysant!!!

    Salut Sylvain,


    si tu savais comme j'ai l'impression que c'est déjà très loin la Norvège.....mais comme c'est toujours aussi beau !!!
    Je t'envie de voir toutes ces choses là... nous c'est seulement plages et soleil (pas trop mal tu me diras quand même)
    Bon et bien je sais que tu rentres bientot de ton séjour sur le terrain et que tu vas bientot quitter ce beau pays, alors profite jusqu'au bout, ramènes nous encore plein de belles photos et dis nous comment suivre ton voyage extraordinaire en vélo..

    Je t'embrasse comme je t'aime
    Biz à Harriet

    A+
    Ta soeur

    Posté par Anne-Cé, 22 juin 2007 à 10:30 | | Répondre
Nouveau commentaire